Formations

Licence Appliquée en Informatique Industrielle : Informatique Industrielle [LA II]

  1. Objectifs:
  2. La Licence en Informatique Industrielle a pour objectif de former, en trois ans après le baccalauréat, des compétences capables de seconder des ingénieurs dans des domaines tels que : la conception, la réalisation et la programmation de cartes électroniques à base de microprocesseurs ou de microcontrôleurs, l’automatisation et le contrôle des procédés industriels, la microinformatique embarquée dans un objet mobile,

  3. Contenu:
  4. Conditions d’accès à la formation et pré-requis : Nature du bac et nombre prévu d’étudiants repartis sur les années d’habilitation : Technique, Mathématique, Informatique, Sciences Expérimentales.Perspectives professionnelles du parcours : Occuper des emplois dans les sociétés de services et de production dans ces domaines (dans les bureaux d’études, les unités de réalisation, les services après-vente, les services technico-commerciaux, …) ainsi que dans les entreprises exploitant des systèmes automatisés de production. Stages : Stage obligatoire en 2ème Année, projet professionnel de fin d’études(PPFE) tutoré en entreprises durant le semestre 6. Perspectives de poursuite d’études supérieures pour les étudiants les plus distingués : Mastère   Professionnel Informatique IndustrielleMéthode d’évaluation :  Les principes retenus pour l’évaluation et la progression sont les suivants : Système d’évaluation semestriel, et progression annuelle ; Un examen à la fin de chaque semestre ; Pour chaque Unité d’Enseignement, prévoir un examen final, en plus des contrôles continus, des contrôles de TP, de l’évaluation du travail personnel, …, chacune de ces évaluations intervient dans la note finale selon une pondération. Le calcul de la moyenne est fondé sur le principe de la compensation : A l’intérieur d’une même Unité d’Enseignement, les notes des différentes matières sont pondérées par des coefficients et se compensent entre elles La moyenne générale est obtenue à partir des moyennes obtenues pour chaque Unité d’Enseignement et dotée de son coefficient L’année est validée pour tout étudiant ayant obtenu une moyenne compensée égale ou supérieure à 10/20 Tout étudiant non admis à la session de Juin, est autorisé à s’inscrire à la session de rattrapage  pour les épreuves des matières des Unités d’Enseignement non acquises où il a obtenu une note inférieure à 10/20. La note obtenue à l’examen de rattrapage remplace la note théorique de l’UE obtenue à la session précédente. La note des TP est conservée. Tout étudiant n’ayant pas obtenu une moyenne compensée supérieure ou égale à 10,00/20 après la session de rattrapage, conserve les UE où il a obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20.  

  5. Perspectives:
  6. Les diplômés issus de cette formation sont destinés :

    • occuper des emplois dans les sociétés de services et de production dans ces domaines (dans les bureaux d’études, les unités de réalisation, les services après-vente, les services technico-commerciaux, …) ainsi que dans les entreprises exploitant des systèmes automatisés de production.
    • être capables de participer à des tâches de réalisation, d’installation, d’exploitation et de maintenance évolutive ou curative.

  7. Programme:

Licence Appliquée en Informatique : Technologies du Multimédia et du web [LA TMI]

  1. Objectifs:
  2. La Licence appliqué en Informatique parcours Technologies du Multimédia et du web a pour objectif de former, en trois ans après le baccalauréat, des compétences en multimédia et internet. Les possibilités d’insertion professionnelles sont donc très larges, elles concernent toutes les structures (entreprises, associations, administrations) qui souhaitent offrir des services à l’aide de la dimension numérique.

  3. Contenu:
  4. La Licence Appliquée en Informatique et parcours Technologies du multimédia et du web (LATMI) est conforme au système LMD mis en place par le Ministère de l'Enseignement Supérieur. Il s'agit d'une formation universitaire de trois ans totalisant 150 crédits étalés sur 5 semestres d’études classiques (Cr / TD / TP) et 1 semestre pour leur Projet de fin d’étude. Elle fait partie du domaine « Sciences et Technologies ». Conditions d’accès à la formation : Nature du bac et nombre prévu d’étudiants repartis sur les années d’habilitation Mathématique, Informatiques, technique, Sciences Expérimentales. Perspectives professionnelles du parcours Le programme de la licence est conçu de telle sorte qu'il puisse permettre aux étudiants non seulement de pouvoir s'intégrer dans le monde des entreprises, et aussi d’avoir l’initiative de mener leurs propres projets. Stages : Stage obligatoire en 2ème Année, projet professionnel de fin d’études(PPFE) tutoré en entreprises durant le semestre 6. Perspectives de poursuite d’études supérieures pour les étudiants les plus distingués : Elle permet également d'acquérir les bases nécessaires à la poursuite de leurs études (Mastère et Doctorat). Il vise à former des compétences en Informatique capables de concevoir, d'analyser, d'évaluer, de développer des applications informatique et aussi Multimédia Méthode d’évaluation : Les principes retenus pour l’évaluation et la progression sont les suivants : Système d’évaluation semestriel, et progression annuelle ; Un examen à la fin de chaque semestre ; Pour chaque Unité d’Enseignement, prévoir un examen final, en plus des contrôles continus, des contrôles de TP, de l’évaluation du travail personnel, …, chacune de ces évaluations intervient dans la note finale selon une pondération. Le calcul de la moyenne est fondé sur le principe de la compensation : A l’intérieur d’une même Unité d’Enseignement, les notes des différentes matières sont pondérées par des coefficients et se compensent entre elles La moyenne générale est obtenue à partir des moyennes obtenues pour chaque Unité d’Enseignement et dotée de son coefficient L’année est validée pour tout étudiant ayant obtenu une moyenne compensée égale ou supérieure à 10/20 Tout étudiant non admis à la session de Juin, est autorisé à s’inscrire à la session de rattrapage pour les épreuves des matières des Unités d’Enseignement non acquises où il a obtenu une note inférieure à 10/20. La note obtenue à l’examen de rattrapage remplace la note théorique de l’UE obtenue à la session précédente. La note des TP est conservée. Tout étudiant n’ayant pas obtenu une moyenne compensée supérieure ou égale à 10,00/20 après la session de rattrapage, conserve les UE où il a obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10/20.

  5. Perspectives:
  6. Une formation scientifique de base Mathématiques, statistiques. Une culture transversale :Langues et Techniques de communication,  Informatique et Société de  l’information, Logiciels libres, Droit de l’homme. Une formation spécifique au métier :Informatique, Technologies de l'Internet, multimédia Réseaux informatiques, Réalités humaines, sociales et économiques des entreprises, Une initiation au travail en équipe,  Réalisation de mini projets en groupes (semestres 4, 5). Des immersions professionnelles Stage ouvrier en 2ème  année, PFE tutoré en entreprise durant le semestre 6. 5 semestres x 14 semaines x 30 heures + 14 semaines de PFE (6ème  semestre) Les Modules  constituant  les  Unités  d’enseignement  (MCUE)  sont  dispensés  sous forme  de  cours  intégrés  (essentiellement  pour  les  formations  transversales),  de cours magistraux soutenus par des TD, de cours magistraux soutenus par des TD et des TP ou de TP tutorés.  

  7. Programme:

Licence Fondamentale en Informatique et Multimédia : Licence Fondamentale Science de l'Informatique [LF SI]

  1. Objectifs:
  2. Le programme de la licence est conçu de telle sorte qu'il puisse permettre aux étudiants non seulement de pouvoir s'intégrer dans le monde des entreprises, et aussi d’avoir l’initiative de mener leurs propres projets. Elle permet également d'acquérir les bases nécessaires à la poursuite de leurs études (Mastère et Doctorat). Il vise à former des compétences en Informatique capables de concevoir, d'analyser, d'évaluer, de développer des applications informatique et aussi Multimédia

  3. Contenu:
  4. La Licence Fondamentale en Science de l’Informatique   est conforme au système LMD mis en place par le Ministère de l'Enseignement Supérieur. Il s'agit d'une formation universitaire de trois ans totalisant 150 crédits étalés sur 5 semestres d’études classiques (Cr / TD / TP) et 1 semestre pour leur Projet de fin d’étude. Elle fait partie du domaine « Sciences et Technologies » et porte la mention « Informatique fondamentale ».

  5. Perspectives:
  6. Programme:

Licence Fondamentale en Informatique Industrielle : Sciences et Technologies de l’information [LF STIC]

  1. Objectifs:
  2. La Licence Fondamentale en Sciences et Technologies de l’information et des communications (STIC) est conforme au système LMD mis en place par le Ministère de l'Enseignement Supérieur. Elle s'agit d'une formation universitaire de trois ans totalisant 150 crédits étalés sur 5 semestres d’études classiques (Cr / TD / TP) et 1 semestre de 30 crédits pour : le Projet tutoré (6 crédits) et quatre unités d’enseignement (une fondamentale et trois optionnelles totalisant 24 crédits). Elle fait partie du domaine «Sciences Appliquées et Technologies», parcours « Electronique et Communications ».

  3. Contenu:
  4. Cette formation offre aux ressortissants de cette formation la possibilité importante à l’insertion dans la vie professionnelle. En effet, les étudiants diplômés issus de cette dernière ont la possibilité de se présenter aux différents concours des ministères (le CAPES, …) ou d’intégrer les sociétés, les entreprises ou les organismes étatiques ou privés dans les domaines de la technologie de l’information et des communications : informatique, électronique ou télécommunications. Une collaboration sera développée entre l’ISImed, le pole technologie, l’IRA (Institut des Régions Arides), l’ODS (Office de Développement du Sud) et Tunisie Télécommunications. De plus, cette licence, vue son caractère multidisciplinaire, offre la possibilité d’une poursuite d’études en mastère de recherche (voir convention avec les laboratoires de recherches ci-joint) et elle présente un bon accueil au nombre important des nouveaux bacheliers (1802 bacheliers en 2013 dans le gouvernera de Medenine) motivés ressortissant de cette région.

  5. Perspectives:
  6. Le programme de la licence est conçu de telle sorte qu'il puisse permettre aux étudiants de :

    • Pouvoir s'intégrer dans le monde des entreprises.
    • Avoir l’initiative de mener leurs propres projets.
    • Acquérir les bases nécessaires à la poursuite de leurs études (Master et Doctorat).
    • Former des compétences en Informatique capables de concevoir, d'analyser, d'évaluer, de développer des applications en Technologies de l’information et de communication.

  7. Programme:

Master Professionnel en Informatique Industielle : Informatique industrielle [MP II]

  1. Objectifs:
  2. Plusieurs enjeux ont été considérés pour proposer le mastère professionnel en informatique industrielle: Etudier les régimes du neutre.

    • Comprendre le fonctionnement des éléments de protection.
    • Connaître le fonctionnement des bobines et transformateurs sous les aspects fonctionnels et technologiques.
    • Comprendre le principe et le fonctionnement des machines à courant continu.
    • Connaître le principe de fonctionnement des machines synchrones et asynchrones.
    • Maîtriser le fonctionnement des convertisseurs AC-DC, DC-DC et DC-AC

  3. Contenu:
  4. ** Les enseignements :

    • Risques de courants électriques
    • Identification des régimes du neutre
    • le fonctionnement des dispositifs de protection.
    • Transformateur monophasé et triphasé.
    • Machines électriques à courant continu et alternatif.
    • composants électroniques de puissance.
    • convertisseurs AC-DC, DC-DC et DC-AC à changement de fréquences.
    • Régime de neutre TT , TN , IT.
    • Relevé de la courbe du déclenchement d’un disjoncteur.
    • Protection des installations électriques industrielles et recherche de défauts.
    • Redresseurs à diodes et à thyristors.
    • Hacheur série et Hacheur parallèle.
    • Onduleur triphasé et machine asynchrone.
    • Transformateur monophasé et triphasé.
    • Alternateur synchrone triphasé.
    • Machine à CC avec mode d’exécution.

  5. Perspectives:
  6. Programme:

Master Professionnel en Informatique : Ingénierie des Logiciels et Connaissances [MPILC]

  1. Objectifs:
  2. Maitriser les notions avancées d’algorithmique et les techniques de compilation.

  3. Contenu:
    • Algorithmique Avancée : Terminaison et correction des algorithmes, complexité algorithmique, résolution d’équations de récurrence, classification des problèmes, approche diviser pour régner, approche gloutonne, approche de programmation dynamique.
    • Techniques de Compilation : compilateur, théorie de langage, analyse lexicale, analyse syntaxique, analyse sémantique, production du code.

  4. Perspectives:
  5. Les diplômés de cette filière peuvent

    • Prétendre à une variété des métiers de l’informatique et des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Responsable de projet multimédia, responsable concepteur développeur en traitement d’image son et vidéo, chef de projet consultant en informatique décisionnelle,
    • Avoir la possibilité d’évolution en milieu financier ou industriel,etc…

  6. Programme:

Master Recherche en Telecom : Electroniques embarquées et systèmes de Communication [MREESC]

  1. Objectifs:
  2. Le Mastère « Electronique embarquée et systèmes de communication (EESC) » assure une formation originale de très haut niveau axée sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC). Plusieurs enjeux ont été considérés pour proposer le mastère de recherche électronique embarquée et systèmes de communications :

    • Ce mastère constitue le complément de la formation des étudiants issus de la licence fondamentale en STIC et la licence professionnelle en informatique industrielle (parcours systèmes embarqués) dans le cadre du cursus LMD. Il profite de l’expérience du corps enseignant de l’ISIMED et de son référentiel de compétences.
    • Préparer les étudiants à l’intégration du monde de travail en prenant en compte les spécificités du secteur industriel régional et national en matière de main d’œuvre qualifiée en technologie de l’information et de la communication (industries agroalimentaires, pétrochimies, systèmes industriels automatisés, transports, industries manufacturières, télécommunications, industries textiles, industries énergétiques …)
    • Garantir une veille technologique via des unités d’enseignement en relation avec les actuelles tendances technologiques en communications hautes débits et hautes fréquences.

  3. Contenu:
  4. Ce parcours permettra au diplômé:

    • Appréhender les normes de transmissions numériques et les technologies d'accès radio (GSM/GPRS, UMTS, WiFi, LTE).
    • Concevoir et intégrer des Front End radio pour la mise en œuvre des systèmes de télécommunications hyperfréquences.
    • Dimensionner des liaisons et des réseaux sans fils associés aussi bien au niveau terrestre que spatial.
    • Caractériser des technologies et systèmes de télécommunications radio et hyperfréquences.
    • Assurer l’ingénierie de réseaux de télécommunications.
    • Conceptualiser et réaliser la gestion globale d’un projet.

  5. Perspectives:
  6. Ce master prépare les étudiants aux carrières de la Recherche et Développement :

    • Pour ceux qui voudront continuer leurs études en thèse, les carrières de la recherche et de l'enseignement supérieur leur seront ouvertes.
    • A l’issue du ce Mastère, les étudiants pourront devenir par exemple des ingénieurs réseaux, ingénieurs en systèmes embarqués/temps réel, des développeurs de systèmes de télécommunications ou des administrateurs de réseaux et systèmes.
    • Les diplômés travaillent chez des équipementiers, des opérateurs et des sociétés qui utilisent ou déploient des réseaux et services d’Internet et mobiles.

  7. Programme: